lundi 8 décembre 2014

Vice & Vertu - Mon amie Odalie

J'ai lu :
Vice & Vertu - Mon amie Odalie
de Suzanne Rindell
aux Editions Fleuve
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Joëlle Touati
Titre original : The Other Typist


4ème de couverture :
Ce matin de 1924, quand Rose Baker, sténo-dactylographe au commissariat de Lower East Side, lève les yeux de sa machine à écrire, elle est saisie par la beauté, l'élégance et le magnétisme de sa nouvelle collègue. Elle n'est pas la seule, car Odalie envoûte tout le monde sur son passage. Pour Rose, jeune femme sans éclat, marquée par la rigueur de son éducation religieuse, cette rencontre signe le début d'une nouvelle vie. Et les deux femmes, pourtant aux antipodes l'une de l'autre, deviennent vite inséparables.
Au contact d'Odalie, Rose perd ses repères, renie ses principes, découvre la grande vie et le monde interlope, celui des bars clandestins et des bootleggers. Mais bientôt, la fascination que Rose voue à son amie se meut en véritable obsession et les questions se bousculent : qui est vraiment Odalie ? D'où sort-elle tout cet argent qui lui permet de mener grand train ? Et pourquoi élude-t-elle toutes les questions sur son passé ?
 
 
Mon avis :

Si je devais décrire par les cinq sens ce livre, je parlerai de velours noir aux senteurs épicées, de cocktail alcoolisés forts et délicieux, de chaleur douce et enivrante. La lecture de ce livre m'a plongée dans une atmosphère feutrée et délicieuse, saupoudrée de l'énergie des personnages.
L'intrigue se déroule à l'époque de la prohibition aux Etats-Unis. On suit Rose, jeune dactylographe dans un commissariat qui, orpheline et élevée chez les sœurs, vit une vie bien sage jusqu'à l'arrivée d'une nouvelle collègue : Odalie.
 
Odalie est aux antipodes du personnage de Rose. Femme aisée et libérée, elle mène tout le monde par le bout du nez et entend profiter pleinement des joies de la vie. Rose va se retrouver, ou plutôt devrais-je dire après réflexion : se jeter de son plein gré dans le tourbillon d'énergie de cette femme, reniant un à un ses beaux principes.
 
Je me suis totalement identifiée dans le personnage de Rose, narratrice du roman. Le récit est une rétrospective d'événements vécus et racontés par elle. L'auteure nous livre un long crescendo dans la vie de Rose, qui m'a accroché jusqu'à la fin. L'histoire est truffée de petites remarques qui nous maintiennent en haleine, qui suggèrent une fin en apothéose sur un évènement fort.
J'ai tourné les pages comme on égraine les pétales ; quand la passion devient folie.
 
Je vous conseille ce livre avec lequel j'ai passé un très bon moment. Après sa lecture, je me rend compte qu'il provoque en moi quelque chose de rare : je reste impitoyable face au sort de la victime de l'histoire, je prends partie pour le bourreau !
 
Si vous l'avez lu ou choisissez de le lire : dites-moi ce que vous en avez pensé !
 
 
 
 
 
 
 
D'autres avis sur :
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=92132

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire