mardi 10 février 2015

Le pays des contes - Le sortilège perdu

J'ai lu :
Le pays des contes - Le sortilège perdu
de Chris Colfer
aux éditions Michel Lafon
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Yan Brailowsky


4ème de couverture :
Il était une fois dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner... Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause ! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu'ils ont lues. Boucle d'or est une criminelle recherchée, Blanche-Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon rouge n'a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n'ont qu'un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore les cheveux de Raiponce, tout en tentant d'éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. A tout jamais.



Mon avis :
Dans ce premier tome du Pays des Contes, nous faisons la connaissance de deux jumeaux : Alex et Conner, tristes d'avoir récemment perdu leur père, ils plongent un jour à travers les pages d'un livre de contes et se retrouvent dans un monde merveilleux où vivent tous les personnages les plus connus des contes d'Andersen et des frères Grimm. Pour pouvoir repasser dans leur monde à eux et retrouver leur mère, ils vont devoir retrouver huit objets mythiques des contes les plus connus. Mais bien entendu, rien n'est facile et une méchante sorcière est elle aussi à la recherche de ces objets. Sans compter que de méchants loups sévissent dans cet univers.
 
Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à terminer ce livre. En y réfléchissant bien, ce n'est pas tant l'univers enfantin qui m'a gênée puisqu'avant de commencer le livre, je savais à quoi m'attendre. Au contraire, pour moi, l'univers n'est pas assez décrit. Durant la quête des jumeaux, on passe d'un conte à un autre pour retrouver les objets magiques, sans s'attarder sur aucune des atmosphères. De ce fait, j'ai trouver le récit un peu plat. Je n'ai pas vraiment retrouvé la Blanche-Neige ou la Cendrillon de mon enfance, simplement des personnages qui portent le même nom. Au final, le personnage qui m'a le plus plu est celui de la méchante reine pour laquelle Chris Colfer a inventé un passé et lui a donc donné une profondeur que les autres personnages n'ont pas.
Après avoir refermé le livre, je reste sur l'impression que les deux enfants ont parcouru des kilomètres et des kilomètres pour peu de choses. Ils sont tout le temps sur la route, entre deux royaumes, ce qui fait qu'on ne revit aucun conte.
 
Je sors donc de cette lecture assez déçue. C'est dommage car l'idée de départ était bonne et promettait un doux retour en enfance auquel j'étais consentante. Je me pose aussi la question suivante : à qui est vraiment destiné cet ouvrage de plus de 400 pages à la couverture enfantine ? Je n'aurais jamais osé me plonger dans cette brique lorsque j'avais 10 ans (l'âge d'Alex et Conner). Adolescente, j'aurais eu honte d'exhiber la couverture cucu-la-praline du livre. Quant à l'âge adulte, ok, c'est celui auquel j'ai lu ce livre mais il ne m'a pas convenu. Peut-être que le deuxième tome est mieux mais je ne pense pas que je le lirai.
 
Et vous, qu'avez-vous pensé du Pays des Contes ?













D'autres avis sur :
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=64773
 

3 commentaires:

  1. J'avais eu un coup de coeur pour le premier et avait beaucoup aimé le second ^^
    Je la recommence en VO !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée de lire en VO si tu as apprécié, tu vas peut-être découvrir des subtilités qui sont passées à la trappe lors de la traduction. Sans compter que c'est un bon exercice d'anglais :-) J'aurais aimé accrocher mais ça n'a pas marché pour moi. Bonne lecture à toi !

      Supprimer
  2. Oh c'est dommage. Ce livre me fait pas mal envie :)

    RépondreSupprimer