dimanche 1 mars 2015

Mon hiver à Zéroland

J'ai lu :
Mon hiver à Zéroland
de Paola Predicatori
aux éditions Les Escales
Traduit de l'italien par Anaïs Bokobza
Titre original : Il moi inverno a Zerolandia


4ème de couverture :
Un roman d'apprentissage bouleversant qui évoque avec pudeur et poésie, délicatesse et tendresse le paradis perdu de l'enfance et les émois troublants de l'adolescence.
 
De retour au lycée après l'enterrement de sa mère, Alessandra n'a pas la force d'affronter ses amis. Elle choisit la compagnie de Gabriele, un garçon asocial surnommé Zéro à cause de ses mauvais résultats.
Elle lui parle de ses blessures, il lui révèle ses secrets, mais Alessandra reste tiraillée entre son monde d'avant et Zéroland, son monde avec lui, au point de mettre en danger ce qui les lie...
 
Une année dans la vie d'une jeune fille de dix-sept ans qui met son cœur en hibernation et retrouve peu à peu goût à la vie au contact d'un autre cœur adolescent gelé.



Mon avis :
Je l'ai déjà dit sur ce blog, j'ai perdu ma mère il y a un peu plus d'un an et son deuil m'est difficile. La lecture de Mon hiver à Zéroland n'a pas été facile, car l'histoire relate un an de la vie de Alessandra, juste après la perte de sa mère d'un cancer. Alessandra est dans l'adolescence, un moment où chacun se cherche et où cette quête est rendue plus difficile par cette énorme perte qui remet en quelques sortes les compteurs à zéro.
 
Dans cette année de deuil, elle va faire la rencontre de Gabriele et vivre avec lui une histoire pas forcément facile.
 
Paola Predicatori a trouvé des mots qui ont fait vibrer en moi une corde très sensible. Je ne peux que croire qu'elle a elle-même vécu la perte de sa mère d'un cancer tant ses mots sont justes et les situations criantes de vérité pour qui les a également vécues. Certains paragraphes ont déclenché chez moi des torrents de larmes. Les deux premiers tiers du livre ont été particulièrement éprouvants car j'y ai trouvé des passages que j'aurais pu moi-même écrire ou plutôt qui étaient comme écrits en moi sans que je n'aie le don de l'auteure pour les faire sortir. J'y ai vu une immense déclaration d'amour pour une mère disparue. Un roman que j'aurais aimé écrire rien que pour le dédier à ma chère maman.
 
Pour essayer de vous donner un avis autre que celui reposant sur mon expérience personnelle, je dirais que l'histoire de Alessandra et Gabriele m'a également plu. Une histoire d'amours adolescentes qui n'a rien de niais. Ca change de la littérature YA !!!
 
C'est un immense coup de cœur pour moi, un roman qui va vraiment marquer ma vie et qui m'aide à sortir de ma propre hibernation (pour reprendre l'expression de la 4ème de couverture). Lisez-le lisez-le lisez-le. Quelque soit votre expérience personnelle. C'est un roman criant de vérité et de délicatesse des sentiments.







 
 
D'autres avis sur :
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=82933
 

1 commentaire:

  1. Ta critique est très touchante. Moi aussi, j'ai adoré ce très beau roman.

    RépondreSupprimer