vendredi 17 avril 2015

Harmonie

J'ai lu :
Harmonie
de Project Itoh
aux éditions Eclipse
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christophe Cuq
Titre original : Harmony


4ème de couverture :
Dans un futur proche, l'humanité a atteint un idéal social grâce à une morale toute puissante et à une nanotechnologie médicale de pointe. La vie humaine est devenue la ressource la plus précieuse au monde, et la société s'assure de la protéger grâce au WatchMe, un réseau mondial auquel chaque être humain est connecté.
 
Tuan Kirie travaille pour l'organisation mondiale de la santé. Chargée d'enquêter sur une série de suicides qui semblent être l'œuvre d'un groupe terroriste manipulant WatchMe pour prendre la société en otage, elle devra plonger dans son passé pour empêcher le monde de sombrer dans la folie.
 
La liberté a un prix, mais sommes-nous prêt à le payer ?



Mon avis :
Après l'échec de lecture de mon premier Fred Vargas, une lecture un peu plus facile avec ce toman récompensé par le prix spécial du jury lors des Philip K. Dick Awards 2010.
Et celui-là, il m'a bien plu avec ses lignes de codes en début de chaque chapitre (qu'on comprend mieux à la fin) et son histoire originale.
 
Nous sommes dans le futur, l'homme a tellement abusé des bombes nucléaire qu'une grande partie de l'humanité était atteinte de cancer et qu'il a fallu trouver un moyen médical de nettoyer tout cela. Grace au WatchMe, sorte de programme informatique sur lequel tout le monde est connecté, ce rêve est devenu réalité en quelques années. Toutes les constantes des être humains sont surveillées et tout est sous contrôle, y compris l'alimentation de chacun, programmée en fonction de leur bilan sanguin.
 
On retrouve alors 3 jeunes filles qui n'ont connu que ce monde aseptisé. L'une d'entre elle, Miach, va semé la zizanie : érudite et philosophe, elle convainc ses amies de se suicider afin de protester contre cette société sans intimité et sans liberté mais tout ne va pas se passer comme prévu. Elle meurt mais ses deux amies restent. Le personnage principal est l'une d'elles : Tuan Kirie. Devenue adulte, elle continue de vivre dans la philosophie de Miach en contournant le programme informatique pour pouvoir braver les interdits : alcool, cigarette et bons plats. Lorsqu'une vague de suicides qui semble être commanditée par un groupe terroriste survient, elle va mener son enquête et découvrir la machination que subit la population sous WatchMe.

J'ai vraiment bien aimé ce roman qui change des dystopies habituelles. Je vous le recommande vivement.




D'autres avis sur :
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=79105

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire