dimanche 29 novembre 2015

Le sabotage amoureux

J'ai lu :
Le sabotage amoureux
de Amélie Nothomb
aux éditions Albin Michel


4ème de couverture :
"Aucun journal, aucune agence de presse, aucune historiographie n'a jamais mentionné la guerre mondiale du ghetto de San Li Tun, qui dura de 1972 à 1975.
C'est à la faveur de cette barbarie que j'ai compris une vérité immense : grâce à l'ennemi, ce sinistre accident qu'est la vie devient une épopée. La mienne serait grandiose : les généraux de l'armée des Alliés m'avaient nommée éclaireur. Sans l'arrivée d'Elena, je serais restée invulnérable jusqu'au bout. Je l'ai aimée dès la première seconde. Elle fut ma belle Hélène, ma guerre de Troie, mon sabotage amoureux.
J'ai tout vécu pendant ces trois années : l'héroïsme, la gloire, la traîtrise, l'amour, l'indifférence, la souffrance, l'humiliation.
C'était en Chine, j'avais 7 ans."



Mon avis :
Amélie Nothomb sort généralement un livre par an et alterne entre des fictions pures et des récits autobiographiques. Le sabotage amoureux fait partie de ces derniers.
 
Pour ma part, j'aime le style de cette auteure et j'apprécie la prise de recul qu'elle a par rapport à ses jeunes années. J'ai donc apprécié ce livre où elle nous parle des années passées dans une Chine pour le moins fermées à l'extérieur. Mais pour la petite fille qu'elle était alors, le plus important était surtout la guerre menée entre enfants de diplomates dans le quartier où ils vivaient tous ensemble.




 
 
 
 
 
D'autres avis sur :
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=310

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire